HORMONE DE CROISSANCE

L’ hormone de croissance humaine ou HGH : Human Growth Hormon (aussi nommée somatotrophine ) : cette hormone produit une croissance des tissus musculaires, mais aussi de tous les autres tissus.

L’hormone de croissance est une substance naturellement produite par le corps humain de l’enfance à la puberté.

C’est elle qui préside à la croissance en taille des os et des tissus jusqu’à la fin de la puberté.

Elle est synthétisée par l’hypophyse et libérée dans l’organisme en cas de besoin (pendant le sommeil, suite à un entraînement de musculation …).

Jusqu’à la fin des années 80, la seule façon d’en produire était de l’extraire du cerveau de cadavres humains, un procédé complexe, coûteux et dangereux, même pour un usage thérapeutique.

En effet, certains patients traités à l’hormone de croissance ont contracté la maladie de Creutzfeld-Jakob (maladie de la vache folle).

Les chercheurs se sont rendus compte que si le cadavre humain depuis lequel était extrait l’hormone était contaminé, les patients pouvaient l’être aussi.

Les laboratoires pharmaceutiques ont donc développé un nouveau procédé de fabrication, basé sur l’extraction sur des cellules de souris de laboratoire.

 

L’HGH n’a pas d’action directe sur la croissance, c’est un précurseur d’hormones. Elle stimule la production d’insuline et de somatomédines par le foie, deux hormones anabolisantes.

La production de ces hormones étant dépendante du foie, et l’administration d’HGH ne faisant que stimuler le foie, l’hormone de croissance ne peut avoir qu’une action limitée par les capacités de production du foie.

Effets de l’hormone de croissance :

– Croissance osseuse et musculaire ;
– Anabolisant ;
– Amélioration de la cicatrisation et de la récupération ;

Attention, l’hormone de croissance fait grossir tout le corps et tous les muscles, ce qui peut déformer le sportif qui en consomme. Il est ainsi très simple de reconnaître un bodybuildeur ou un sportif qui en consomme.

Effets secondaires du dopage à l’hormone de croissance HGH :

– Acromégalie : croissance excessive des extrémités (pieds, mains, coudes, mâchoire) ;
– Croissance des organes internes (foie entre autre, ce qui donne une ventre énorme, même si le bodybuildeur est très sec) ;
– Problèmes articulaires ;
– Diabète sucré ;
– Troubles cardio-vasculaires et hypertension ;
– Hypoglycémie ;
– Hypoactivité de la glande thyroïde.

Chez une personne malade, son usage est intéressant, mais chez un adulte en bonne santé, c’est un produit dangereux.

L’hormone de croissance ou somatotropine ou hGH est recherchée pour deux raisons principales :

  • favoriser la prise de muscles (synthèse des protéines et actions sur l’ARN) grâce à des prises associées à un régime protéiné (suppléments en acides aminés) et un entraînement intensif.
  • augmenter les charges d’entraînement grâce à une amélioration de la récupération et une diminution de la fatigue engendrée par l’exercice. L’hormone de croissance est l’hormone de la récupération.

La première utilisation est le fait des sportifs pratiquant des activités de force-vitesse, la seconde est le fait des « endurants ».

A l’inverse des stéroïdes anabolisants, la détection de l’hormone de croissance est extrêmement difficile pour ne pas dire impossible.

En effet, elle n’est plus détectable dans le sang quelques minutes seulement après son absorption. Après trente minutes, la moitié de la quantité d’hormone ingérée a disparue de la circulation.

STACK HGH

L’hormone de croissance est extrêmement efficace utilisée avec des stéroides anabolisants.

Souvent, lhormone de croissance est prise en association avec un facteur de croissance appelé IGF-1.