HALOTESTIN

Halotestin est composé de fluoxymestérone.
Il s’agit d’un stéroïde aux effets androgènes très importants, principalement en ce qui concerne la force, le dynamisme et la densité musculaire.

halotestin-lapharma-10mg

Halotestin n’est pas un stéroïde dont on peut attendre un gain en volume musculaire.

En revanche, il s’agit de l’un des anabolisants par voie orale les plus réputés et les plus efficaces pour obtenir une prise de force spectaculaire.

C’est pourquoi Halotestin est surtout utilisé par les adeptes des sports de force, principalement les haltérophiles.
Halotestin possède également un autre effet fortement androgène : une hausse particulièrement élevée de l’agressivité.
C’est une caractéristique que l’on classe habituellement dans les effets secondaires indésirables.

Elle peut être considérée comme telle mais elle est d’un autre côté favorable aux performances sportives.

Les culturistes apprécient cette hausse d’agressivité qui leur permet d’avoir plus d’énergie et de hargne à l’entraînement, augmentant ainsi leurs performances et donc leurs gains musculaires.
Il va sans dire que cette agressivité accrue est extrêmement profitable aux performances des haltérophiles qui ont besoin de force, mais aussi de beaucoup de hargne, pour parvenir à rassembler le maximum d’énergie durant le court instant du soulèvement de la barre.
Les combattants et les sprinters utilisent également Halotestin
pour les mêmes raisons.
Halotestin fait partie de ces produits qui provoquent durant leur cycle la fameuse « rage des anabolisants », cette irritabilité animale difficilement contrôlable qu’on retrouve parmi les effets de certains androgènes puissants.

La « rage » provoquée par Halotestin est l’une des plus intenses de toutes.
Enfin le dernier effet d’Halotestin, mais non le moindre, est un durcissement et une densification de la musculature.

En effet si Halotestin n’engendre pas vraiment de gain en masse, il améliore néanmoins notablement la qualité et l’aspect de la masse musculaire déjà existante, qui devient beaucoup plus compacte et mieux dessinée.

C’est pourquoi les culturistes qui utilisent Halotestin sont essentiellement des compétiteurs.

EFFETS SECONDAIRES

L’un des principaux effets secondaires d’Halotestin est aussi l’un de ses effets recherchés : il s’agit de l’agressivité qu’il provoque.

Si cette agressivité très importante est d’un côté favorable aux performances sportives, elle peut d’un autre côté nuire à la vie quotidienne de l’utilisateur, et ça n’est aucunement une plaisanterie.

Les utilisateurs doivent prendre la précaution d’éviter de voir trop de monde durant un cycle d’Halotestin afin de réduire les risques d’un incident regrettable.
En second lieu il faut savoir qu’Halotestin est un stéroïde très androgène, donc très virilisant et déconseillé aux femmes.
Les effets virilisants que l’on rapporte à propos de ce produit sont des poussées d’acné, des maux de tête, et une baisse importante de la fabrication de testostérone endogène.
Halotestin ne crée habituellement ni rétention d’eau ni gynécomastie.
Enfin le danger le plus important avec Halotestin est tristement classique : les comprimés d’Halotestin sont alpha-alkylés 17 et sont donc particulièrement toxiques pour le foie.
Ceci exclut leur utilisation sur plus de 4 semaines afin de minimiser le risque d’une possible tumeur hépatique (cancer du foie).

DOSAGES

Halotestin ne doit pas être pris à haute dose ni longtemps, c’est-à-dire 4 semaines maximum. La dose habituelle varie de 10 à 20 mg par jour.

Il est important de noter que les effets secondaires d’Halotestin, qu’il s’agisse des effets virilisants ou de la toxicité hépatique, restent généralement minimes tant que les utilisateurs ne dépassent ni la dose de 20 mg/jour ni la durée limite du cycle qui est de 4 semaines.

STACK HALOTESTIN

Afin d’obtenir encore plus de force, les athlètes combinent souvent Halotestin avec Anavar.

Fiche technique : Halotestin.
Molécule : fluoxymestérone.
Voie : orale.
Catégorie : androgène.
Effets positifs : augmentation importante en force,
« rage » des stéroïdes.
Effets négatifs : risque de tumeur au foie.
Dose : 10 à 20 mg par jour.
Force : ***
Masse : **
Danger :***