Tout savoir sur les stéroïdes anabolisants, des produits pour prendre du muscle

DECA DURABOLIN

12/07/2012 / STEROIDES INFOS

PRÉSENTATION DU DÉCA DURABOLIN

Déca Durabolin est un stéroïde anabolisant injectable composé de nandrolone décanoate. C’est un des stéroïdes injectables les plus populaires au monde.

Deca-Durabolin un stéroïde anabolisant très puissant

Deca-Durabolin un stéroïde fabriqué par Organon

La nandrolone est connue pour être un stéroïde très anabolisant et très androgène. Quand à l’ester qui lui est associé, le décanoate, il prolonge la durée de vie de la nandrolone à l’intérieur du corps, faisant du Déca-Durabolin une nandrolone à effet durable. Le Déca-Durabolin produit chez l’utilisateur une prise importante de masse et de force accompagnée d’une perte de graisses qui favorisera par la suite l’obtention du look strié recherché par tant de culturistes.

Il est très rare qu’un stéroïde anabolisant produise simultanément une importante prise de masse combinée à une perte de graisses avec de surcroît très peu d’effets secondaires. C’est précisément le cas du Déca-Durabolin qui présente les effets recherchés de la testostérone sans en posséder les effets secondaires indésirables. C’est pour cela que le Déca est devenu l’un des stéroïdes les plus utilisés par les sportifs.
En ce qui concerne l’augmentation de la masse musculaire, le mode d’action du Déca consiste à augmenter le taux d’azote du sujet. Or l’azote est un composant de la protéine et plus son taux dans le corps est élevé, plus la synthèse protéique est accrue, provoquant d’importants gains en masse musculaire. Cette prise de masse peut s’accompagner d’une rétention d’eau plus ou moins forte qui dépend essentiellement de la dose.

DOSAGE DU DÉCA

La dose habituelle de Déca-Durabolin est de 200 à 400 mg injectés une fois par semaine. A des doses très élevées Deca-100 produit une prise de masse dont une importante partie est due à la rétention d’eau, ce qui signifie que la musculature obtenue a un aspect relativement lisse et un peu mou, de façon semblable à Anadrol, Dianobol ou la testostérone, mais en moins prononcé tout de même.
A fortes doses, la nandrolone ne convient donc pas pour la préparation des compétitions et s’il permet toujours une perte de graisses, l’utilisateur doit encore perdre toute l’eau acquise afin d’obtenir un look hyper strié.

En revanche lorsqu’on utilise Déca à des doses moins importantes, on peut s’attendre à une rétention d’eau plus modeste tout en conservant l’avantage d’une perte de graisses et d’une prise de masse de qualité. Les culturistes utilisent donc Déca à des doses plus modérées quand ils veulent obtenir un physique sec et dense. Enfin il est intéressant de savoir que le Déca-Durabolin est utilisé dans le cadre de la lutte contre le HIV où il permet d’augmenter le poids d’un patient qui souffre de maigreur en toute sécurité et est bénéfique pour le système immunitaire.

DESCRIPTION DU DÉCA DURABOLIN

Le Déca-Durabolin fabriqué par Organon est vendu en ampoules de 1 ml qui contiennent 100 mg de produit, de la nandrolone décanoate, et deux excipients (alcool benzylique et huile d’arachide). Cependant il n’y a pas qu’Organon qui fabrique ce produit et il existe des dizaines voir des centaines de fabricants de ce produit dans le monde, sous diverses appellations commerciales.

EFFETS SECONDAIRES

La popularité du Déca-100 est également due au fait que, contrairement à la testostérone, il produit un effet significatif pour des effets secondaires androgéniques très minimes. A dose normale, le Déca s’aromatise peu en oestrogène et ne fait donc pas courir de risque de gynécomastie. Déca ne crée pas de problèmes de foie, de tendons, de tension ni de cholestérol.

Cependant avec tous les stéroïdes fortement androgènes comme Dianabol, Anadrol, la testostérone ou Déca, il faut prendre garde à la chute habituelle du taux de testostérone endogène, due à la mise en repos des testicules pendant toute la durée du cycle. Un taux très bas de testostérone endogène peut, après l’arrêt du cycle, causer une perte soudaine du poids acquis et un accident brutal du métabolisme. Afin d’éviter cela, les utilisateurs ayant un taux trop bas de testostérone après la fin du cycle doivent impérativement utiliser un stimulant hormonal durant les deux semaines qui suivent l’arrêt du cycle. Mis à part ce phénomène commun à la plupart des androgènes, le seul véritable inconvénient du Déca est qu’il est très risqué de l’utiliser pour une préparation de compétition étant donné qu’il peut être repéré lors d’un contrôle plus d’un an après son utilisation.