Tout savoir sur les stéroïdes anabolisants, des produits pour prendre du muscle

STEROIDES ET DERIVES // Category

Category based archive
10 Oct

La Gonadotrophine ou HCG stimule le système hormonal et aide à rétablir la production naturelle d’hormones par le corps humain.

Gonadotrophine ou HCG de la marque Pregnyl

Utilisation de la Gonadotrophine dans le sport :

Les sportifs se sont intéressés à l’HCG à partir du moment où ils ont remarqué qu’il s’agissait d’un stimulant hormonal qui pouvait être très utile après un cycle de stéroïdes anabolisants.

En effet, les stéroïdes anabolisants sont androgènes, ils remplacent l’action de la testostérone, et ont la fâcheuse conséquence de mettre au repos les testicules durant le cycle… La testostérone cesse d’être produite naturellement dans les testicules.

Ce phénomène apparaît généralement dans les cas où le cycle dure plus de 4 ou 5 semaines. À la fin du cycle, le taux de testostérone endogène est ainsi devenu dangereusement bas.

Il est alors urgent de ramener ce taux très rapidement à la normale car après l’arrêt soudain du cycle de stéroïdes, aucun produit n’est plus là pour jouer le rôle de la testostérone. Le sportif est en danger, il peut risquer ce qu’on appele un “accident”, ce sont tout les effets qui vont avec le manque de testosterone dans le corps.

Relance hormonale avec la Gonadotrophine :

Afin d’éviter un accident du métabolisme, les culturistes utilisent dès la fin d’un cycle de stéroïdes la Gonadotrophine qui n’est pas un stéroïde anabolisant mais une hormone complémentaire pour effectuer la fameuse “relance”.

La Gonadotrophine à pour effet de relancer la production naturelle de testostérone dans les testicules.
HCG remplace ainsi l’hormone lutéïnisante appelée également LH, qui est normalement chargée de déclencher cette production de testostérone, mais qui fait défaut depuis le cycle de stéroïdes.

Effets secondaires de la Gonadotrophine :

En revanche, si la gonadotrophine chorionique augmente la production de testostérone endogène, elle augmente hélas également le taux d’oestrogène dans le corps humain et peut provoquer un phénomene que l’on dénomme “gynécomastie”.

La gynécomastie est le développement excessif des glandes mammaires chez l’homme.

Afin d’éviter la gynécomastie, les utilisateurs combinent habituellement HCG en stack avec un anti-oestrogène tel que Nolvadex.

Présentation de la Gonadotrophine :

Cette hormone se présente toujours dans une boite de 2 ampoules séparées.
L’une contient la gonadotrophine en poudre et l’autre un solvant stérilisé.
Il faut bien sûr mélanger ces 2 ampoules pour préparer la substance à injecter.
Le mélange doit être conservé au réfrigérateur.

Fabriquants de Gonadotrophine :

Il existe différents fabriquants et marques qui produisent la HCG, entre autre :

  • HCG PREGNYL des laboratoires Organon en Hollande
  • HCG de chez BRITISH KNIGHT en Chine
  • HCG VITAGON de chez Alpha Pharma en Inde

Dosage de la Gonadotrophine :

Les doses varient entre 2500 et 5000 Ul par semaine.

Fréquence d’administration de la Gonadotrophine :

La gonadotrophine chorionique est habituellement injectée une fois par semaine durant 2 semaines, ce qui suffit dans la plupart des cas à retrouver un taux de testostérone normal.

Fiche technique de la Gonadotrophine HCG :

Molécule : gonadotrophine chorionique.
Voie : injectable.
Catégorie : protéine et hormone.
Effets positifs : augmente la production de testostérone.
Effets négatifs : augmente le taux d’oestrogène.
Dose : 2500 à 5000 Ul/semaine.

28 Sep

Le Legalon est un médicament utilisé pour soigner les troubles hépatiques.

Organe vital de l’organisme humain, le foie remplit plusieurs fonctions essentielles et joue un rôle prépondérant entre autres sur le métabolisme, en assimilant et traitant les glucides, les albumines et les lipides, sur la digestion (sécrétions bilieuses) et sur la désintoxication des ballasts malsains.

La silymarine, agent végétal extrait du chardon-Marie (Silybum marianum) entrant dans la composition de Legalon, protège le foie contre toutes influences néfastes et favorise la reconstitution de cellules saines sur un foie déjà dégradé.

Legalon est indiqué dans le cas de maladies inflammatoires du foie et dans le cas de tous dérangements hépatiques causés par l’action excessive ou prolongée de substances nocives.

Les cures de stéroides anabolisants peuvent être nocives pour le foie, particulierement avec les stéroides oraux alpha-alkylés 17 qui, à hautes doses ou sur de longues périodes d’utilisation, provoque des lésions hépatiques pouvant dégénérer en cancer du foie.

Lors de l’utilisation de stéroides (alpha-alkylés 17) il est grandement recommandé d’utiliser Legalon pour préserver le foie…

28 Sep

Nolvadex est composé de citrate de tamoxifène.

Ce n’est pas un stéroïde anabolisant mais un anti-oestrogène par voie orale.

Propriétés du Nolvadex :

Nolvadex est le plus puissant des anti-oestrogènes et le préféré des culturistes.

Il permet d’éviter les phénomènes de féminisation qui surviennent fréquemment à la fin d’un cycle de stéroïdes anabolisants comme la gynécomastie ainsi qu’une rétention graisseuse et aqueuse au niveau des hanches ou des seins.

En effet, en fin de cycle, la plupart des stéroïdes anabolisants s’aromatisent en hormone oestrogène, provoquant l’apparition de ces symptômes.

Le citrate de tamoxifène a la faculté de bloquer les récepteurs d’oestrogène, empêchant ainsi l’oestrogène d’agir et de provoquer ces phénomènes.

De nombreux culturistes utilisent Nolvadex avant une compétition car outre le fait qu’il empêche la gynécomastie, le fait de diminuer la rétention d’eau et de graisses aide le culturiste à obtenir un physique sec.

Enfin le citrate de tamoxifène a la faculté d’augmenter la production de testostérone endogène, ce qui est particulièrement apprécié par les culturistes en fin de cycle.

En effet, en fin de cycle, la production naturelle de testostérone est généralement à un niveau assez bas car durant tout le cycle, les anabolisants pris l’ont inhibée et remplacée.
Il peut ainsi survenir de graves accidents après l’arrêt d’un cycle de stéroïdes si la production de testostérone naturelle n’est pas ramenée à un niveau normal.

Nolvadex permet de prévenir ce genre d’accident en relançant la production de testostérone dans les testicules.
Le principal inconvénient de Nolvadex est qu’il diminue les gains produits par les anabolisants pris.
C’est la raison pour laquelle bon nombre de sportifs ne l’utilisent que lorsqu’ils y sont obligés afin d’éviter la gynécomastie.

Effets secondaires du Nolvadex :

En ce qui concerne les effets secondaires de ce produits, ils se limitent généralement à quelques nausées et à quelques troubles de la vue.
Enfin il faut noter que si Nolvadex bloque les récepteurs d’oestrogène et empêche l’oestrogène d’agir, il n’élimine pas cette hormone du corps.

Ce qui veut dire qu’après l’arrêt du traitement par Nolvadex, une quantité importante d’hormone oestrogène restée inactive va pouvoir soudain se fixer aux récepteurs nouvellement libérés, causant les effets féminisants que l’on avait évité jusque là.

C’est un phénomène que l’on peut prévenir en combinant Nolvadex avec un autre anti-oestrogène puissant comme Proviron, pour une efficacité radicale.
10 à 20 mg par jour suffisent habituellement pour éviter les gynécomastie.

Stack « protections » Nolvadex :

Nolvadex peut être associé avec les anabolisants les plus forts comme la testostérone ou le Déca pour éviter la gynécomastie.
Nolvadex sera d’une efficacité redoutable combiné avec du Proviron.

Caractéristiques du Nolvadex :

Nolvadex se présente en comprimés de 20 mg.

Fiche technique : Nolvadex
Molécule : citrate de tamoxifène.
Voie : orale.
Catégorie : anti-oestrogène.

Effets positifs : stoppe la gynécomastie.

Effets négatifs : diminue la prise de masse.

Dose : 10 mg à 20mg/jour.

28 Sep

Proviron est composé de mestérolone dosée à 25 mg par comprimé.

Ce n’’est pas un anabolisant mais un anti-oestrogène très puissant.

Propriétés du Proviron :

Proviron agit comme un anti-aromatique : il empêche l’’aromatisation (la transformation) des stéroïdes anabolisants en oestrogène.

Il évite ainsi la gynécomastie et on peut le combiner à du Novaldex pour augmenter son efficacité.

Il faut en effet préciser que Proviron et Novaldex sont deux anti-oestrogènes dont les mécanismes d’’action sont différents et complémentaires, et c’’est pour cette raison que l’’association de ces deux produits est si efficace : tandis que Proviron empêche l’’aromatisation des anabolisants, Novaldex obstrue les cellules réceptrices de l’’oestrogène, l’’empêchant d’’agir…

Il s’’agit donc d’’un redoutable tandem que l’on appelle communément dans le monde du bodybuilding « les protections« .

Proviron n’’est pas seulement un excellent anti-oestrogène : en maintenant un niveau bas en oestrogènes, Proviron diminue également la rétention d’’eau.
Il donne ainsi à l’’utilisateur le look écorché recherché par tant de culturistes, notamment lors des préparations aux compétitions.

Effets secondaires du Proviron :

Il faut signaler que le Proviron a tendance à limiter les gains musculaires dus à un cycle de stéroïdes, car il s’’attache aux cellules réceptrices d’’androgène à la place des autres stéroïdes présents dans le corps, qui restent alors bloqués à l’’extérieur et donc sans effet.

C’’est pourquoi beaucoup de culturistes prennent une dose minime de Proviron, juste pour éviter la gynécomastie. En ce qui concerne les effets secondaires de la mestérolone, ils sont rares en dessous de 100 mg par jour.

En effet, les comprimés de Proviron ne sont pas alpha-alkylés 17 et ne présentent aucune nocivité pour le foie.

En revanche si l’’on commence à dépasser les 75 à 100 mg par jour, on voit fréquemment apparaître des phénomènes tels que le priapisme chez l’’homme ou une virilisation chez la femme.

Stack « protections » Proviron :

Stack anti-oestrogène : Proviron + Novaldex. 1 à 2 comprimés de 25 mg par jour suffisent pour éviter la gynécomastie.

Caractéristiques du Proviron :

Proviron est fabriqué par les laboratoires Schering en comprimés de 25 mg.

Fiche technique : Proviron.
Molécule : mestérolone.
Voie : orale.
Catégorie : puissant anti-oestrogène.
Effets positifs : évite la gynécomastie.
Effets négatifs : priapisme, virilisation.
Dose : 25 mg/jour chez la femme et 50 mg/jour chez l’’homme.
Force : *
Masse : *
Danger : **

12 Sep

T3 Cytomel n’est pas un stéroïde anabolisant/androgenique mais une hormone thyroïdienne. La substance contenue est le liothyronine sodium élaboré synthétiquement, qui ressemble à l’hormone thyroïdienne naturelle la tricodide-thyronine (L-t3).


La thyroïde d’une personne en bonne santé produit habituellement deux hormones, la plus connue est la L-thyroxine (L-t4) et la L-triiodine-thyronine mentionnée ci-dessus (L-t3).

Puisque Cytomel est l’équivalent synthétique de cette dernière hormone, il cause les mêmes effets dans le corps que si la thyroïde devaient produire plus d’hormone. Il est intéressant de noter que L-t3 est clairement la plus forte et plus efficace de ces deux hormones. Ceci rend Cytomel plus efficace que les composés L-t4 disponibles dans le commerce tels que la L-thyroxine ou le Synthroid.

Dans la médecine traditionnelle, Cytomel est employé pour traiter l’insuffisance thyroïdienne (hypothyroïdisme). Entre autres symptômes secondaires que sont l’obésité, les désordres métaboliques, et la fatigue.

EFFETS DE T3 CYTOMEL 

Les Bodybuilders tirent profit de ces caractéristiques pour stimuler leur métabolisme en prenant Cytomel, qui cause une conversion plus rapide des hydrates de carbone, des protéines et des graisses ainsi qu’une lipolyse accrue, qui signifie une augmentation de la combustion des graisses.

En compétition, en particulier, les bodybuilders emploient Cytomel pendant les semaines avant un championnat puisqu’il aide à maintenir un taux de graisse extrêmement bas, sans rendre nécessaire un régime de famine..

Les athlètes qui emploient de faibles dosages de Cytomel rapportent que par la prise simultanée des stéroïdes, ces derniers deviennent plus efficaces, très probablement dû à la conversion plus rapide de la protéine.

Jusque récemment, Cytomel a été employé par des bodybuilders hommes et femmes, en particulier-sur une base quotidienne pendant plusieurs mois pour rester « dur » et en bonne forme toute l’année.

Croyez-nous quand nous vous disons cela, que la majorité des bodybuilders qui sont décrits dans les « magazines de muscles » et qui affichent un look dur et sec sur les photos, mangent des aliments provenant de fast food et les éliminent en prenant Cytomel. La thyroïde brûle l’excédent de calories comme un fourneau.

STACK BRULEUR DE GRAISSE

De nos jours, au lieu de Cytomel, les athlètes emploient Clenbuterol qui devient de plus en plus populaire.

Ceux qui combinent ces deux composés brûleront une énorme quantité de graisse.

DOSAGES

Quant au dosage, on devrait faire très attention puisque Cytomel est une hormone thyroïde très forte et fortement efficace. Il est extrêmement important de commencer par un bas dosage, en augmentant lentement et sur plusieurs jours.

La plupart des athlètes commencent en prenant un comprimé de 25 mcg par jour et en augmentant ce dosage tous les trois à quatre jours par un comprimé additionnel.

Une dose supérieure à 100 mcg n’est pas nécessaire et non recommandée.

On recommande que la dose quotidienne soit décomposée en 3 plus petites doses de sorte qu’elles deviennent plus efficaces qu’une seule prise journalière.

Il faut noter que T3 Cytomel ne doit pas être pris pendant plus de six semaines. Au moins deux mois d’abstinence du produit doivent suivre.

Il est également important de souligner que le dosage doit être réduit lentement en prenant peu de comprimés et ne pas finir brusquement.